skip to Main Content

Accueil Forums Appareillage Obturateurs de stomie gauche

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #657
    Association des stomises
    Maître des clés

    2 cas : entre les irrigations coliques , et pour étouffer le bruit des gaz .

    Pour les personnes pratiquant l’irrigation colique: si les toutes premières semaines, on collera une poche normale, le temps d’adaptation de l’intestin, ou par précaution  si l’on a un doute sur les coquillages que l’on a mangés ou s’être laissé tenté par une grosse quantité d’aliments avec résidus, on peut ensuite, entre deux irrigations avoir recourt à une mini poche ou un « tampon » obturateur. Il en existe un vraiment « mini » chez B.Braun : Iryfix (mais coûte 60€ et remboursé 39€33, 15 unités par boite) la stomie ne doit pas dépasser 35mm de diamètre, se présente comme un rectangle beige à coller avec au milieu un mini cylindre contenant un charbon à introduire dans la stomie ( contre les odeurs et bruits des gaz). Une dame l’utilisant me disait : « formidable!, je vais en bikini sur la plage, cela ne se remarque pas, à défaut comme un petit pansement, comme si j’avais une petite plaie en dessous ». Oui, mais il fait vraiment être « sûr de son coup », c’est à dire aucun rejet entre 2 irrigations coliques. Sinon s’abstenir.

    Chez Coloplast, il y a  l’obturateur Conseal Alterna (2 tailles stomie jusqu’à 35 ou 45 mm, 10 unités par boite et entièrement remboursé), cela se présente un peu comme un champignon: un rond beige protecteur cutané à coller (avec un petit rond de charbon en regard de l’orifice de la stomie) et comme une tétine en mousse à introduire dans la stomie (tétine qui se déploie dans l’intestin formant « un bouchon ») . Donc à mettre entre 2 irrigations (silence absolu et gaz désodorisés).                              Et …  Intéressant à savoir:

    Ce dernier peut aussi s’employer chez un colostomisé gauche qui se s’irrigue pas , mais il faut impérativement des selles solides et il y a  un temps d’apprentissage et de tolérance de l’intestin. C’est à dire que la première journée , on le supportera  une heure (variable selon les personnes), puis cela gênera , obligation de l’enlever,… le 2ème jour ce sera 2 heures , le 3ème jour, quelques heures de plus . Finalement , il faudra presque une semaine pour s’y habituer, et il ne faudra jamais le porter plus de 8 heures, car il faut bien ensuite l’ôter et le remplacer par  une poche pour que les selles s’évacuent.  On ne peut donc pas se dire : « tiens , je vais à une soirée, je vais mettre un  bouchon pour enfiler un habit près du corps, danser le tango, et ne pas craindre des bruits de gaz  de ma stomie », seules les personnes mettant cet obturateur régulièrement peuvent se le permettre.  A noter aussi: certains stomisés ont la chance d’avoir une évacuation de selles pendant un certain créneau horaire, cet obturateur mis ensuite se fera oublier et remplira complètement ses fonctions. Mais je me souviens d’un monsieur, gros mangeur , avec une évacuation de selles solides, mais plusieurs fois dans la journée, qui avait essayé ce système et me disait  » je n’ai pas confiance, j’ai l’impression d’avoir un bouchon de champagne près à sauter sous la pression de selles derrière ».    

    Vous qui utilisez un de ces systèmes , qu’en pensez vous? quelle expérience en avez-vous?

    #893
    claudio
    Participant

    (En attente de modération)

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Back To Top