skip to Main Content

Accueil Forums Alimentation régime après iléostomie

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Association des stomises, il y a 6 mois et 1 semaine.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #655

    On démarre toujours par un régime sans résidus,(on vous donne toujours des listes d’aliments en sortie d’hospitalisation) et ceci tant que l’iléo est très productive, puis on introduira un à un très progressivement des aliments avec résidus en observant l’incidence sur le volume de selles, si cela déclenche une diarrhée, on le supprimera momentanément , mais on réessaiera une ou deux semaines plus tard (malheureusement, pour certaines personnes,après plusieurs tentatives entraînant une intolérance à chaque fois, certains aliments seront à proscrire). Même à long terme, les repas ne devront jamais être composés uniquement d’aliments avec fibres ou gras, mais on arrive souvent à manger de tout , en alliant sans résidu et fibres en moindre quantité. Une chose est primordiale, il faut beaucoup boire pour compenser cette perte de liquide par l’iléo, et plus l’iléo est productive, plus il faut boire. les médecins vous conseillent parfois en plus des eaux plates, des eaux telles que Vichy ou St Yorre ( riches en sel et minéraux), eaux que l’on « dégaze » avant de les boire afin que la stomie ne « pétarade » pas trop avec des bruits gênants et soit transformée en ballon de baudruche; il peut aussi vous être prescrits des médicaments ralentisseurs de transit (si les effluents sont extrêmement liquides et que des gélules sont prescrites, vous les ouvrirez afin que le produit puisse agir (j’ai vu des gélules ressortir intactes), ce ne sera plus nécessaire avec des selles pâteuses.

    Des stomies confectionnées plus haut sur l’intestin grêle entraînent un régime plus strict (sans résidus) et une hydratation en grande quantité impérative.  Hydratation aussi plus importante si fortes chaleurs, volume de selles momentanément plus important. (il faut toujours largement compenser volumes selles-urines-sueur …). Une déshydratation peut entraîner des troubles graves jusqu’à une hospitalisation en réanimation. 

    Vous surveillerez également votre poids , si amaigrissement , revoir médecin et diététicien(ne)

    Dans la grande majorité des cas, tout se passe très bien avec observation des conseils de base, une alimentation et hydratation équilibrées (le volume des selles est souvent de l’ordre d’un demi litre par jour). Toutefois contactez rapidement votre médecin dès qu’un dysfonctionnement apparaît.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Back To Top